Deep wild jungle

illustrationFortement marquée par la Forêt d'Eva Jospin à la Galerie des Gobelins, l'équipe enseignante de Manaa décide de faire travailler les nouveaux étudiants sur le même matériau : le carton. Le premier travail des Manaa prend donc la forme d'un workshop (atelier) autour du carton , sur le thème de la jungle.  

La semaine se déroule en quatre temps :  

  • expérimentations sur le carton (à partir de verbes d'action : il s'agit de manipuler le matériau pour créer des textures, des structures et des assemblages) ;  
  • réalisation d'un haut relief en binôme, aux dimensions 60x80x25 cm ;  
  • création d'un "habitant" (animal ou insecte), traité de manière picturale pour contraster avec la monochromie de son habitat, et dont la genèse plastique se donne à voir en 50 étapes ;  
  • prise de vues photographiques afin d'immortaliser ces décors fragiles et de préparer le travail d'animation.  

Puis chaque binôme finalise en cours de MCR un court film en stop-motion.  Nous avons profité des Journées Ouvertes des ateliers d'artistes de la ville de Montreuil pour présenter ce travail, qui mêle pratique volumique, picturale, photo et animation. Les étudiants de Manaa ont ainsi vécu un cycle entier de projet; de sa conception à sa mise en scène (situation d'exposition), en passant par sa réalisation.

Mots-clés: Mànaa, Arts appliqués, Projets, Worshops

Imprimer E-mail