Les mini-stages en arts appliqués et en filières tertiaires

ministageChaque année le lycée Eugénie Cotton accueille des collégiens  de 3ème et des lycéens de 2de issus des établissements de l'académie de Créteil (départements 77, 93 et 94). Il s’agit pour ces derniers d’assister, pendant quelques heures, aux cours de la filière d'arts appliqués pour les demandes en 2de "Culture et création design", 1ère STD2A et aux cours d'enseignements professionnels pour les demandes en filières commerciales, administratives ou marchandisage visuel.

Le stagiaire n’est pas seulement en situation d’observation, il est sollicité par le professeur pour participer à la réalisation de certains travaux, faire les exercices demandés…

C’est pour lui une occasion unique de rencontrer les professeurs et élèves de la formation visée. 

 

Lire la suite

Les DSAA au théâtre de la Bastille

image001

Comme quoi, less is more

Début septembre, une poignée d’étudiantes et d’enseignants de DSAA  arrivent au théâtre de la Bastille, impatiente de découvrir Illusions Perdues mis en scène par Pauline Bayle avec la compagnie à Tire-d’Aile. Nous ignorions encore toutes les surprises que cette adaptation du roman d’Honoré de Balzac nous réservait.

On y découvre Lucien, un jeune poète en quête de reconnaissance, découvrant avec naïveté la violence du journalisme et de la scène artistique parisienne. Il est incarné par Jenna Thiam, dont j’avais découvert les talents dans la sombre et étrange série Les Revenants, quelques années plus tôt.

Lire la suite

MON PARCOURS, MON METIER

Parcours 2021

Du lundi 18 au vendredi 22 octobre,          l'entreprise s'invite au lycée Eugénie-Cotton.


Soucieux d'ouvrir sur le monde les élèves désireux de s'engager dans la vie d'adulte, de favoriser leur sens de l'initiative, les équipes pédagogiques et éducatives organisent une semaine de rencontres avec des professionnels.
Cet événement permet de nombreux échanges, autour d'histoires professionnelles d'une grande diversité.
"Mon parcours, mon métier" est une occasion unique d’accompagner les lycéens et étudiants en leur ouvrant de nombreuses perspectives.

Retour au théâtre pour les DNMADE !

Les 3 promotions de DNMADE ont eu la possibilité fin septembre d’assister au spectacle Buster proposé par Mathieu Bauer au Nouveau Théâtre de Montreuil. Un retour au théâtre réussi après presqu’un an sans sorties.

« Le spectacle était un ciné-concert rendant hommage au cinéaste Buster Keaton et à son film The Navigator. Le film était projeté, avec parfois des accélérations ou des retours en arrière, et il était commenté » par Stéphane Goudet, directeur du cinéma Le Mélies à Montreuil. « Le film était accompagné par trois musiciens qui jouaient de la musique en adéquation avec le film. Il y avait également un acrobate sur la partie gauche de la scène. »

Lire la suite

Safari typo

Crocodiles sans serif, serpents à cédilles, girafes italiques ...

La promo DNMADe 2 Graphisme s'offre un safari-typo dans Montreuil pour observer et analyser la biodiversité graphique de notre espace urbain. Cet exercice inaugural du cours de Techniques et Savoir-faire marque l'entrée dans un cycle d'analyse de la lettre, de ses formes et de ses usages.

 

 

1DNMADe-Initiation à la technique du pop-up

Les étudiants de DNMADE 1ère année ont pu s’initier à la technique du pop-up, lors d’un workshop avec l’illustratrice et auteure de livres pour enfants Clémence Gouache.
 
A partir de différents principes en deux ou trois dimensions et de systèmes de mécanique du papier, ils ont réalisé des livres animés présentant une micro narration sur cinq pages.
 
Ils ont également pu travailler la reliure et la couverture de leur livre, chacun s’appropriant une thématique particulière.
 

 

Une fresque pour l'Atrium

Fresque projet 1

Les DNMADE 1 mention graphisme ont créé et réalisé une fresque pour la pépinière d’entreprise, l’ATRIUM. Cette structure contribue au développement économique du territoire Est Ensemble (regroupement de 9 communes de la Seine Saint Denis).
Les étudiants ont travaillé sur la thématique du territoire en combinant des signes abstraits avec des représentations figuratives, emblématiques du territoire Est Ensemble.
Le projet retenu et réalisé vient s’intégrer au sein de la salle de réunion de la pépinière d’entreprise Atrium afin de permettre aux jeunes entreprises un développement dans un environnement inspirant. La combinaison des éléments abstraits est inspirée de la topographie et permet la mise en valeur des éléments figuratifs,  illustrant les bâtiments et lieux des villes d’Est Ensemble. Les couleurs claires, en arrière plan, viennent contraster avec les éléments figuratifs aux tons plus soutenus. Des jeux de superposition et des variations d’échelle apportent du dynamisme à la fresque, tandis que des éléments en lignes claires viennent adoucir et aérer l’ensemble. Les motifs végétaux, aux formes courbes et arrondies, contrastent avec les architectures anguleuses.
Le parcours des jeunes entreprises hébergées par l’Atrium, est symbolisé par les lignes en pointillé qui permettent un cheminement visuel au sein de la fresque.

Le projet réalisé est celui de Dorine Bernard, Alice Lelerre, Malorie CLarey, Maëlle Duflot et Clémence Leprun.
Merci à Ilya Derrida et Livia Rodrigues pour leur participation lors de la réalisation.
Merci à Grégory Guimiot, porteur du projet et responsable des équipements économiques du territoire du Grand Paris Est Ensemble.
Ce projet a été encadré pédagogiquement par Marie Hesse.

FABRIK'ODEON

Petit retour vidéo de la belle expérience vécue par les élèves de la 1ere Bac Pro Marchandisage Visuel accompagnés des 1ere du lycée des métiers du bâtiment Le Corbusier (Cormeilles-en-Parisis).

Ce projet, au long cours, a amené les élèves à créer différents décors de la scène d’exposition de La ménagerie de verre de Tennessee Williams.

Accompagnés par deux scénographes, les élèves ont réalisé des projets de décors sous forme de planches tendances, de croquis et de maquettes.

Grâce à cette première édition de Fabrik’Odéon, les élèves ont pu aiguiser leur regard de spectateurs côté des coulisses.

​Enseigne pour La Boulonnerie

En cette fin d’année, les étudiants de DN MADe 1 Graphisme ont conçu et réalisé l’enseigne peinte pour La Boulonnerie, lieu associatif situé dans le bas Montreuil à la place d’une ancienne fabrique de boulons. Ce lieu propose « un cadre ouvert pour l’accueil et l’accompagnement de projets dans le domaine des transformations alternatives du monde actuel ».
 
Après une rencontre sur place avec la présidente de l’association et le propriétaire du lieu, ainsi qu’une étude du patrimoine typographique des enseignes peintes en Seine-saint-Denis au début du siècle dernier, les étudiants ont proposé, par groupe, des compositions graphiques pour la devanture de La Boulonnerie.
 
Pour le projet retenu, porté par 5 étudiantes, la typographie employée a été redessinée à partir d’une ancienne enseigne de Bagnolet ; un motif composé d’alvéoles fait référence à la forme du boulon et à l’idée de ruche à projets.
 
 

Les 1DNMADe et la Commune

À l’occasion des 150 ans de la Commune, les DNMADE 1ère année ont découvert cet épisode historique à travers une conférence d’une historienne, deux films documentaires, un travail en Arts appliqués et un spectacle au lycée (La Plume et le fusil de la compagnie TOC avec Emilie Paillard dans le rôle de Louise Michel) :

« Ces interventions et ces films nous ont permis de nous rendre compte de l’existence de cette partie de l’histoire très peu étudiée. Nous avons pu poser des visages sur des noms qui nous semblent pourtant familiers. Nous avons tous entendu parlé de Louise Michel, sur un arrêt de bus ou un nom de rue, mais sans toujours savoir qu’elle a été une figure importante. Elle s’est battue aux côtés d’hommes pour soutenir la Commune et a prouvé que les femmes étaient très impliquées dans cet épisode révolutionnaire. »

« C’était très intéressant de découvrir cette partie de l’histoire si méconnue et ses figures fortes devenues des fantômes de l’histoire. Découvrir les combats des femmes de l’époque pour leurs droits et ceux de tous était inspirant. Entendre ces récits du passé inspire pour le présent. L’envie d’un peuple fort et uni se battant pour ses idéaux fait écho avec les manifestations de notre quotidien. »

Lire la suite

Plus d'articles...

Lire aussi