Dernières heures des bâtiments

illustrationJeudi 19 octobre 2017, la classe de MàNAA a eu la chance et le plaisir d’accueillir Marion Chombart de Lauwe, plasticienne et graphiste free-lance.
Lors de cette mini conférence, nous avons discuté avec elle de sa vie, de son parcours et en particulier de son projet : «Dernières heures des bâtiments». L’artiste se rend sur des sites de bâtiments en cours de démolition, elle y dessine ces édifices abandonnés au fil de leur destruction et récupère des matériaux parfois très lourds, qui lui serviront de support.

C’est un processus très lent car les démolitions peuvent durer entre 5 mois et trois ans. Nous étions stupéfaits devant la précision de ses dessins, réalisés sur papier puis gravés au laser sur les débris industriels. Elle nous a parlé des différentes étapes de son projet, ainsi que des rencontres mémorables qu’elle a faites, des élus municipaux aux ouvriers du chantier. Son statut d’artiste lui permet en effet de côtoyer des personnes de milieux totalement différents. Elle rend hommage dans ses dessins à l’habileté et au savoir-faire de ces ouvriers, dont elle a découvert les rudes conditions de travail.

Marion nous a aussi raconté son parcours atypique. Elle nous a aussi donné ses trois règles de vie pour nous aider à nous épanouir dans les métiers artistiques : ne pas s’imposer de chemin pré-dessiné, apprendre à se connaître en expérimentant, et s’intéresser à tous les domaines pour nourrir son travail.

 

Mots-clés: Mànaa, Design graphique, Projets

Imprimer E-mail